News

20.07.2017: Documents d’appel d’offres pour les travaux de sécurité routière permanente et temporaire

Depuis quelque temps déjà, des outils SISTRA existent. Outre la version texte, nous mettons également à disposition une version formulaire élaborée, en police d’écriture Arial, des « Dispositions particulières liées à un objet spécifique pour le déroulement des mandats de sécurité routière ».

Les « Conditions techniques et contractuelles » pour les travaux de sécurisation de chantiers sur les routes» existent déjà. Un « Guide pratique pour le déroulement des mandats de guidage du trafic » ainsi que des « Indications pour l’utilisation » des documents est maintenant à disposition. Maîtres d’ouvrage et bureaux de planification possèdent enfin des outils de travail adaptés aux travaux de sécurité routière temporaire et permanente, aux appels d’offres et aux bases contractuelles.

Téléchargement depuis notre site à Documentation et articles spécialisés

31.03.2017: 14. Assemblée générale du 30 mars 2017 à Bâle

Notre réunion annuelle n’est pas seulement destinée aux affaires statutaires mais c’est également l’occasion de rencontrer les collègues de la branche lors de la partie conviviale et de poser des jalons pour façonner l’avenir.

Après la très intéressante visite du musée Tinguely, l’ordre du jour de la 14ème assemblée générale a été traité rapidement. Le comité directeur a ainsi été renommé pour la période 2017 – 2018. Tout d’abord, les membres actuels ont été réélus, il s’agit de Jürg Kägi comme président, Peter Zehnter comme vice-président, Roland Hüssy, Michael Trauffer et Jürgen Ewald comme membres. Quant à Andreas Rogenmoser (Colas SA) il a été élu comme nouveau membre du comité.

Après de nombreuses années d’activité – depuis la fondation de notre fédération – nous avons pris congé de notre secrétaire, Dr. Jur. Dominik Strub et ses mérites ont été honorés. Il a démissionné de son propre gré. Les membres présents l’ont remercié avec un grand applaudissement pour son investissement en tant que secrétaire et conscience juridique de notre fédération. Auparavant, le comité directeur avait désigné son successeur : MLaw Andrej Bolliger. Travaillant dans le même cabinet que son prédécesseur, l’adresse de SISTRA reste inchangée.

Lors de la première journée, une grande partie des participants à l’assemblée générale, accompagnés de leur partenaire, ont passé une soirée agréable dans une maison de corporation bâloise. Le lendemain, le 31 mars, les têtes étaient à nouveau disponibles et actives pour l’atelier bisannuel. Avec le résultat des discussions, le comité directeur dispose de nouvelles pistes de réflexion et de nouvelles missions. Il a également été confirmé dans ses actions ce qui lui permettra de représenter efficacement les intérêts de la branche et d’aborder avec détermination les futurs défis posés par la sécurité routière et l’équipement routier.

31.01.2017: Les outils SISTRA révisés sont à votre disposition

Les outils SISTRA existent depuis trois ans déjà. Il s’agit des documents élaborés en collaboration avec l’OFROU et concernant les travaux de guidage de la circulation sur tout type de route. Ils sont disponibles sous forme actualisée et également en langue française. Le comité directeur de la SISTRA les a approuvés le 9 janvier 2017. A savoir :

Le guide concis, consacré au déroulement de mandats pour les travaux de guidage de la circulation, explique de quelle manière les modèles peuvent être employés de la planification à la réalisation,. Il définit également les missions et les responsabilités des intervenants. Une annexe unique et exhaustive complète le document contenant en outre une définition des termes employés avec renvois aux normes correspondantes.

Les conditions techniques et contractuelles générales qui font office de modèle pour les appels d’offres et la conception des contrats de travaux de sécurisation des chantiers routiers.

Le modèle pour les dispositions particulières liées à un objet qui est en fait la base concrète des appels d’offres et des contrats touchant les mandats de sécurité routière.

Finalement, les indications pour l’utilisation des documents SISTRA expliquant de manière détaillée la signification, le but, les destinataires et la désignation juridique des trois documents précédents dans la pratique quotidienne.

Les documents cités peuvent être téléchargés depuis le registre des documents et articles techniques du site SISTRA. Une version modifiable des dispositions particulières est actuellement en préparation.

15.11.2016: A nouveau, une journée technique SISTRA bien fréquentée

Notre journée technique annuelle a de nouveau rencontré un énorme succès. Plus de 160 participants se sont retrouvés sur le CAMPUS Sursee. Cette 15ème journée a confirmé de manière impressionnante la position de notre rencontre annuelle en tant que lieu de rencontre privilégié des responsables du domaine de la sécurité routière en Suisse. La tenue systématique des exposés en langues française et allemande a permis à nos collègues de toute la Suisse et de l’étranger de suivre facilement les différents orateurs.

Cette année ci, grâce à son programme riche en thèmes, la SISTRA a pu intéresser un nombreux public. En effet, sur les routes à orientation trafic, nous voulons la meilleure sécurité pour les utilisateurs de la route les plus faibles, c’est à dire les cyclistes, les piétons et les personnes à mobilité réduite. La sécurité sur ce réseau de route performant est d’autant plus importante qu’il y circule des véhicules rapides et puissants impliquant un potentiel de danger majeur.

Chaque année, nos routes doivent absorber de plus en plus de trafic. La densité du trafic toujours plus grande à pour conséquence l’augmentation continuelle de situations critiques et de leur durée sur de nombreux points du réseau. En outre, les travaux d’entretien, de renouvellement et d’amélioration de la capacité constituent également un défi. La journée technique a tenu compte de cette thématique.

Deux représentants de la ville de Zürich ont présentés les préoccupations des utilisateurs de la route les plus faibles: Jürg Christen, dans son exposé "Recognition – Wiedererkennung bei der Wegleitung des Rad- und Fussverkehrs in Baustellen / Identification – Comment reconnaître le guidage de la mobilité douce (piétons et cycles) dans les chantiers" a montré comment guider les cyclistes d’une manière sûre à travers ou autour des chantiers. Andreas Hochstrasser, a, dans le sien, "Hindernisfreier Verkehrsraum – SN 640075, Praxisbeispiele und Umsetzungsproblematik / Espace de circulation sans obstacles – SN 640075, Exemples pratiques et problèmes de mise en œuvre", montré qu’il y avait encore beaucoup à faire pour les personnes à mobilité réduite. David Vermorel et Jürg Messer ont avec leur présentation "Protégeons mieux la vie des piétons – en augmentant l’adhérence des revêtements / Verbesserung der Sicherheit an Fussgängerstreifen – durch Erhöhung der Griffigkeit der Beläge" montrés comment le choix du revêtement peut améliorer de manière substantielle la sécurité sur les passages pour piétons.

D’autres exposés ont été dédiés à notre réseau routier le plus performant et le plus sûr ; nos autoroutes. Jean-Bernard Duchoud, dans sa présentation "L'OFROU et les futurs défis des routes nationales suisses / Das ASTRA und die künftigen Herausforderungen auf den Nationalstrassen" a non seulement montré l’évolution future du trafic mais s’est également penché sur la manière d’appréhender les nouveaux défis et comment financer ceux-ci. Dans sont exposé "Exigences en matière de sécurité sur les chantiers des routes nationales – planification, exécution, exigences / Sicherheitsanforderungen auf Nationalstrassenbaustellen – Planung, Ausführung, Erfahrungen", Thierry Pucci a mis en évidence les défis que représentent les chantiers autoroutiers. Avec la „Réaffectation des bandes d’arrêt d’urgence RBAU – Un système qui améliore la sécurité aussi lors des travaux d’entretien / Pannenstreifenumnutzung – ein System zur Verbesserung der Sicherheit auch bei Unterhaltsarbeiten", Patrick Maillard a montré comment augmenter la capacité d’une autoroute sans en prétériter la sécurité. Pour terminer, Hermann Wenger avec son exposé "Quo vadis Temporäre Sicherheit? Viele offene Fragen / La sécurité temporaire: quo vadis? De nombreuses questions en suspens" s’est montré insatisfait de certaines évolutions et tendances.

Les trois exposés suivants ont été dédiés aux aspects de la planification, de l’établissement de projets et de la réalisation: Manuel Kaegi et Werner Binder ont expliqué comment séparer correctement rail et route à l’aide de l’exposé "Leitschranken bei Parallelführung Schiene – Strasse / Glissières de sécurité pour le guidage parallèle rail – route". Dans sa présentation "Die Problematik bei Markierungen auf neuen Belägen / La problématique des marquages sur les nouveaux revêtements" Claudia Drewes a quant à elle expliqué comment éviter les dommages et les imperfections en respectant simplement les règles de base. Avec sont exposé "Qualitätsprüfungen bei Markierungen – Ungenügende Werte wegen falschen Messungen? / Contrôles de qualité des marquages – Valeurs insuffisantes pour cause de mesures erronées?" Carsten Frey a donné des directives claires permettant de définir correctement les valeurs de qualité afin d’éviter toute discussion.

C’est avec satisfaction qu’à la fin de la journée le président de la SISTRA, M. Jürg Kägi a pris congé des participants. Ceci non seulement pour les suggestions, les conseils et l’acquisition de nouveau savoir mais également grâce aux fructueux échanges de vues, aux connaissances et aux contacts développés lors des pauses. Tel est également l’objectif d’une journée technique!

Nous vous prions, s’il vous plaît, de noter la date de la prochaine journée, elle aura lieu le 15 novembre 2017 au CAMPUS Sursee.

Lien sur quelques impressions de la journée.

Programme détaillé.

Les présentations spécifiques se trouvent sur le site SISTRA dans le chapitre "Documentations et articles spécialisés" sous leur titre correspondant.

26.08.2016: Journée technique SISTRA du 15 novembre 2016

La journée technique annuelle de la SISTRA existe depuis 2003. Elle est devenue la rencontre proprement dite des responsables de la route et de la sécurité routière. Elle est fréquentée par des professionnels et des décideurs appartenant à des bureaux d’études et différents services de la Confédération, des cantons et des communes. Sont également présent les entreprises de production, d’exécution, les équipementiers et les responsables d’installations de sécurité.

La journée de Sursee sera à nouveau bilingue (allemand et français). Tous les exposés feront l’objet d‘une traduction simultanée. Le thème principal de la journée sera dédiée à la „sécurité“ qu’il s’agisse de l’exploitation temporaire ou définitive des routes nationales ou de l’espace routier cantonal ou communal.

Nous nous réjouissons d’avance de vous accueillir nombreux de toutes les régions de la Suisse que vous soyez d’ancienne connaissances ou de nouveaux participants.

Le programme et les conditions de participation

22.04.2016: Assemblée générale à Fribourg

Pour la première fois, l’assemblée générale à eu lieu dans cette sympathique petite ville située à la frontière linguistique. Les membres présents ont apprécié le lieu et la manifestation. Un large intérêt a été porté à la première partie du programme, la visite de la vieille ville en l’occurrence. Divisée en deux groupes, l’un de langue française et l’autre de langue allemande, la visite guidée à pied a permis de découvrir les richesses historique et architecturale de cette intéressante petite ville. Nos randonneurs urbains ont ainsi appris bien de nouvelles choses concernant la cité des Zähringer.

La seconde partie a été tenue dans la très connue faculté de droit de l’Université de Fribourg dont la renommée n’est plus à faire en Suisse. N’ayant aucune élection au programme, la partie statutaire de l’ordre du jour s’est déroulée rapidement et sans faire de grosses vagues.

Immédiatement après l’assemblée générale, l’exposé de M. le Prof. Dr. Iur. Martin Beyeler s’est avéré intéressant pour les responsables de notre branche. M. le Prof. Beyeler a montré de manière claire et concise les problèmes rencontrés par les sous-traitants, et par conséquence leur (faible) position, dans le cadre des appels d’offres publics. Nous espérons que certains de nos collègues envisageront à l’avenir de régler certains points litigieux avec les entreprise principales déjà lors de la phase d’offre.

Le programme nocturne a débuté avec l’apéritif sur le site de l’université même et s’est terminé dans un restaurant fribourgeois. La pluie intense survenue au moment exact du déplacement a malheureusement mouillé quelques costumes et nuit à certaines coiffures féminines car suite aux bonnes conditions météorologiques précédantes, parapluies et imperméables étaient restés dans les voitures. Cela n’a pas perturbé la bonne ambiance dans le local et n’a pas empêché les discussions entre collègues. En tout cas, il était déjà très tard lorsque les premiers ont pris le chemin du retour et, bien plus tard, il pleuvait encore lorsque les derniers rejoignèrent leur hôtel.

Impressions

29.02.2016: Oui franc et massif pour le 2ème tube du Gothard

La SISTRA se réjouit de la décision du peuple suisse quant à la proposition de la Confédération. C’est pour des raisons de sécurité routière que notre fédération s’était engagé dans la campagne pour le deuxième tube. Grâce à la décision claire du 28 février, dans un avenir proche, le Gothard bénéficiera de la meilleure solution en ce qui concerne la sécurité routière. En outre, cette solution permettra de relier le Tessin au reste de la Suisse sans faire de détours par des semi-autoroutes ou cols discutables du point de vue de la sécurité routière. Il est également réjouissant que le corps électoral ait décidé définitivement de cette question qui, par un „non“, aurait encore occupé la politique et les administrations pendant des années voire des décennies.

11.11.2015: La journée technique SISTRA – Un succès !

Avec 170 participants notre journée technique a mérité sa réputation de rencontre annuelle de la sécurité routière. Pour la première fois en 14 ans, notre journée s’est tenue en deux langues avec des exposés en allemand et en français traduits simultanément. Le concept bilingue, les intervenants de Suisse et de l’étranger ainsi que le choix des thèmes ont permis une forte croissance de la participation. Avec 25 % du total, la participation de la Suisse occidentale a été très remarquée.

Cette année encore une grande partie des interventions avaient pour thème le développement du trafic routier, les véhicules, les technologies du futur ainsi que leurs exigences envers les infrastructures routières. D’autres exposés ont donné des pistes et des réponses aux problèmes posés au quotidien par les équipements et par la sécurité lors des travaux de construction et d’entretien de nos routes. Les pauses ont également permis des échanges de vue animés et d’entretenir les contacts ce qui est le but d’une telle journée.

Un aperçu des thèmes du matin: M. Jürg Röthlisberger, directeur de l’OFROU, a tenu un exposé sur la Mobilité individuelle – Attentes et défis; M. le Prof. Dr. Roland Siegwart nous a montré à l’aide de son exposé Véhicules autonomes: Technologie et chances, comment les voitures sans chauffeur s’imposent et attendent des réponses de la part des équipementiers et du droit de la circulation routière! En outre, M. Marcel Inglin a présenté la Gestion proactive des voies de circulation à l’aide de dispositifs de retenue mobiles; M. Peter Hari a évoqué le Transport de marchandises dangereuses sur les routes suisses – Sont-ils vraiment dangereux? et M. Christian Bettendorf La technologie radar: différentes approches pour améliorer la sécurité routière.

Les exposés suivants ont été présentés l’après-midi: M. Nicola Nübold a parlé des essais pratiques dans les villes suisses sous le thème Attention tramway – Marquages au sol des passages pour piétons sur les voies ferrées; M. Christophe Nicodème a évoqué la problématique de la Signalisation horizontale et verticale: Indispensable pour la sécurité routière et les nouvelles technologies; M. Hermann Wenger a donné un aperçu du Guidage temporaire de la circulation – Application positive du CAN 125; A l’aide de son exposé Contrats, normes de construction et situations particulières: une zone de tensions , Mme Christine Magnin a ensuite rappelé aux participants qu’une élaboration claire et nette des modalités de contrat vaut la peine.

Finalement, dans le cadre de son intervention M. Jürg Kägi, président de la SISTRA, a résumé les attentes et les enjeux de la SISTRA en ce qui concerne la normalisation future et ses procédures. Le président a également promis qu’à l’avenir, la fédération professionnelle suisse pour la sécurité routière, SISTRA, et ses membres continueront de s’engager fortement pour le maintien et l’amélioration de la sécurité des routes suisses. Il est clair que la SISTRA n’en est pas la seule responsable mais qu’elle se trouve en première ligne. M. Jürg Kägi souligne que les autres intervenants, plus particulièrement les usagers de la route, sont également un rôle important lorsqu’il s’agit de la sécurité routière.

Prochain rendez-vous : Journée du 15 novembre 2016, CAMPUS Sursee

Le 6 novembre 2015: La SISTRA s’engage pour un 2ème tube au tunnel routier du Gothard

L‘actuel tunnel routier du Gothard est long, étroit, dangereux et, comme chacun le sait, nécessite un assainissement. Pour parvenir à cet objectif, le Conseil fédéral et le Parlement proposent la construction d’un 2ème tube. Le 28 février 2016 le peuple suisse devra se prononcer à ce sujet. La SISTRA soutient la proposition du Conseil fédéral et du Parlement.

Lors de la dernière assemblée générale, les membres de la SISTRA ont eu l’occasion de traiter le thème. Comme le comité directeur au préalable, c’est à l’unanimité qu’ils ont conclu que du point de vue de la sécurité une seule solution s’imposait, à savoir qu‘une amélioration substantielle de la sécurité dans le tunnel et sur les itinéraires de délestage ne pouvait être atteint qu’à l’aide de la construction d’un 2ème tube permettant l’assainissement du tunnel existant.

Communiqué de presse de la SISTRA à cet effet (F)

Article du président sur le sujet (D)

La journée technique SISTRA: 11 novembre 2015

Le 11 novembre prochain nous y serons à nouveau: Les responsables des routes en Suisse, les équipementiers et tous ceux intéressés à la sécurité routière se rencontreront à Sursee!

La journée technique de la SISTRA est devenu un lieu de rencontre. Lors de celle-ci, les professionnels des administrations publiques, des bureaux d’études ainsi que des entreprises de construction et de production s’informent et se forment. On revoit des personnes connues et on fait de nouvelles connaissances. Ceci s’appelle du réseautage.

Pour la première fois notre journée technique sera tenue en deux langues. Nos collègues de la Romandie sont donc particulièrement les bienvenus. Nous comptons beaucoup sur les anciens participants ainsi que sur de nombreux nouveaux.

Le programme et les conditions de participation


12ème assemblée générale du 7 mai 2015

Le choix de Coire comme lieu de l’assemblée générale de la SISTRA a été judicieux. Le beau temps a permis une tenue idéale du programme d’accompagnement. Avant la partie officielle, les 40 participants issus de toute la Suisse ont visité le site touristique de la vieille ville de Coire et bénéficié d’explications concernant son contexte historique.

Le programme des affaires courantes de l’assemblée générale s’est ensuite déroulé au pas de course. Il s’agissait entre autres d’élire le comité directeur pour la période 2015-2017. Ont été élus : Jürg Kägi en tant que président, Peter Zehnter en tant que vice-président, Roland Hüssy, Michael Trauffer et Jürg Ewald en tant que membres du comité directeur.

Lors de l’atelier tenu le jour suivant, les membres ont eu l’occasion de traiter divers thèmes actuels. C’est ainsi que les axes stratégiques principaux des activités de l’association ont été définis. Ces décisions seront patentes et opérantes dans les mois à venir. A l’avenir, la SISTRA s’adressera plus fréquemment au public en ce qui concerne les thèmes de la sécurité et des équipements routiers et y apportera son avis de spécialiste.

Impressions

Journée technique SISTRA du 20 novembre 2014

Pour la 12ème fois de suite, SISTRA a organisé avec succès sa journée technique en Suisse alémanique. Les quelques 130 participants, un record d’affluence, en sont la preuve. Les réactions et le grand intérêt montré par le public sont la confirmation d’un contenu de haut niveau. Les exposés et les discussions ont porté sur des thèmes touchant les problématiques routières actuelles et futures.

Que nous réserve l’avenir ? Ruedi Hofer (NSNW AG) s’est exprimé sur les futurs défis de l’ « industrie de réseau du secteur routier ». Jo Rommeswinkel (autobahn+ GmbH) nous a montré le fonctionnement d’un modèle d’entretien sous le régime du partenariat public privé (ppp) pour un tronçon de 50 km de long situé sur l’autoroute A8 Augsbourg – Munich alors que M. Alexander Klein (Evonik Industries) tournait un regard vers l’avenir des « Marquages durables ». La méthode de prévisions « Via sicura dès la phase de planification » présentée par Gianantonio Scaramuzza (bpa) s’est avérée très intéressante pour les spécialistes et pourrait l’être également pour les politiciens. Hans Lehmann (METAS) nous a ensuite expliqué la normalisation et comment mesurer un « éclairage moderne de tunnel ». Rolf Vaqué (OPC ZH) a montré l’importance du « marquage routier » et la manière dont le canton de Zurich met en place une stratégie à cet effet. Un exposé exhaustif sur les « balises », plus particulièrement sur leur visibilité, a été présenté par Markus Herpers (BaSt). A l’aide de la ligne ferroviaire du Glattal, Hannes Schneebeli (VBG) a tout d’abord analysé de manière fondée la « sécurité le long des lignes de tramway et de chemins de fer urbains » souvent présentée dans les médias. Lors de deux exposés concernant les « dispositifs de guidage sur les autoroutes » l’atmosphère est devenue électrique lorsque le thème de la berme centrale a été évoqué. Après que Pablo Julia (OFROU) eut présenté la philosophie actuelle des exploitants et que Adrian Forrer et Jan Kottucz (FRSB) eurent plaidé pour des niveaux de sécurité plus élevés, les divergences entre les deux parties ont été claires aux participants.

Le nom « SISTRA, Fédération professionnelle suisse pour la sécurité routière » est également programme. Lors de la journée technique 2014 des thèmes relatifs à la sécurité routière ont pu être présentés, approfondis et discutés. De meilleures solutions ont non seulement été évoquées, mais des propositions concrètes ont également été mises sur la table et développées. La SISTRA, comme le souligne son Président et directeur de conférence Jürg Kägi, ne se reposera pas sur ses auriers et continuera à travailler avec ses membres et ses instances responsables pour des routes encore plus sûres, pour les usagers ainsi que pour tous les collaborateurs des entreprises et des services d’entretien.

Journée technique SISTRA 2014

La prochaine journée technique aura lieu le 20 novembre sur le Campus à Sursee LU, dés 09 h. Vous trouvez le programme et la publication ici:

Programme journée technique 2014


9 mai 2014: 11ème assemblée générale de la SISTRA

Pour la première fois depuis la création de la SISTRA, l’assemblée générale a eu lieu à Zurich. Elle a attiré un public nombreux puisque 33 personnes représentant pratiquement toutes des firmes membres se sont déplacées depuis la Suisse et l’étranger. En avant programme, les membres ont pu faire connaissance avec le Zurich historique au cours d’une intéressante visite guidée.

L’assemblée générale proprement dite avec les affaires statutaires a ensuite eu lieu au restaurant « Zunfthaus zur Zimmerleuten ». M. Jürg Kägi, Président, nous a rapidement conduits au travers des divers points de l’ordre du jour et les membres ont acceptés toutes les requêtes. Il n’y a pas eu d’élection cette année. Par contre, M. le Dr. Renato Wyder membre de longue date de notre comité directeur nous a quitté car ne faisant plus partie d’une firme membre de la SISTRA.

L’excellent dîner qui a eu lieu ensuite dans la magnifique salle des corporations a permis des conversations collégiales au-delà des frontières. Entre temps, M. le Dr. Rudolf Bodmer, maître de corporation, nous a expliqué de manière passionnante le fonctionnement des corporations zurichoises et l’histoire de la corporation des « Zimmerleuten ». Pas étonnant dès lors que l’assemblée générale a, pour la plupart des membres présents, duré jusque tard dans la soirée.

16 décembre 2013: Consultations et auditions actuelles

Dans le cadre de la consultation faite par la VSS, la SISTRA a pris position sur la norme SN 640 885, Signalisation des chantiers sur autoroutes et semi-autoroutes. Les commentaires qui ont été faits sont essentiellement positifs et la parution de la norme est saluée. Toutefois, quelques articles ont fait l’objet d’une critique constructive, dans la plupart des cas d’ordre technique ou de sécurité routière et, également, d’ordre rédactionnel.

La SISTRA a également participé à l’audition organisée par l’OFROU sur la révision de l’Ordonnance relative au transport des marchandises dangereuses par la route (SDR) et de l’Ordonnance sur la signalisation routière (OSR). Nous avons notamment critiqué le fait que l’utilisation de l’ordonnance puisse-t-être détournée pour servir d’autres objectifs que ceux de la sécurité routière. Concrètement, nous nous opposons à ce que l’accès aux tunnels sûrs du point de vue de l’analyse des risques soit limité pour les transports de marchandises dangereuses.

Responsabilité des sous-traitants

Notre secteur est fortement touché par l‘ordonnance mise en vigueur par le Conseil fédéral le 15.07.2013 car les entreprises de marquages, de sécurité routière et de glissières sont très souvent des sous-traitants d’entreprises totales. Ces dernières exigent des garanties dès la commande, voire dès l’offre. Le 28 novembre dernier, la SISTRA a distribué des précisions et des recommandations à ce sujet.

Journée technique SISTRA du 13 novembre 2013

Notre journée technique annuelle qui s’est déroulée sur le Campus à Sursee a réuni un nombreux public. La salle de conférence a pratiquement été remplie par les 120 participants issus d’administrations, de bureaux d’ingénieurs et d’entreprises. Les 10 exposés ont traité les différents aspects de la sécurité permanente sur les routes (et les voies ferrées) ainsi que la sécurité lors du guidage temporaire du trafic.

En introduction, l’exposé de M. le chef géologue Dr. M. Hauser, sur les dangers naturels concernant les voies de communication et la gestion des risques des CFF a impressionné les participants. M. J. Röthlisberger, vice-directeur à l’OFROU, a ensuite précisé qu’à l’avenir, entre autres, la signalisation temporaire sur les autoroutes ferait l’objet d’appels d’offres publics. M. Inglin a donné un aperçu sur les dispositifs de guidage mobiles. M. B. Schweizer de l’OPC du canton de BE a dévoilé les résultats forts intéressants d’un test pratique concernant la visibilité des passages pour piétons dans le canton de Berne. M. H.-P. Beyeler s’est ensuite chargé de donner un éclairage sur le thème de la qualité antidérapante des revêtements routiers. M. O. Aerni de l’OPC du canton de ZH, a étonné les participants avec une méthode simple d’amélioration de la sécurité des motocyclistes. M. U. Ewert du bpa a expliqué les effets psychologiques des signaux et des marquages. M. D. Bänziger de l’ISS a ensuite montré comment rendre les revêtements routiers rugueux en pratique.
M. I. Büchel a ensuite présenté à l’assemblée les trois différents nouveaux outils élaborés par la SISTRA et destinés aux appels d’offres et aux travaux dans le domaine de la signalisation temporaire et du guidage du trafic. M. J. Kägi, Président de la SISTRA, a traité différents aspects concernant les délais de garantie et les modifications annoncées dans le cadre des appels d’offres. Il a d’autre part incité les participants à réfléchir aux adaptations des appels d’offres concernant les équipements routiers et la signalisation temporaire.

14 août 2013: CAN 125, Guidage temporaire de la circulation

La SISTRA salue ce nouveau CAN. Elle a participé avec grand intérêt à la consultation et présenté sa prise de position à la CRB. Outre des propositions de nature rédactionnelle, technique et de terminologie, la SISTRA a regretté que ce document fasse la part belle aux autoroutes. De nombreux travaux, respectivement de positions concernant les routes principales et secondaires n’y figurent pas. Les positions concernant la sécurité temporaire font également défauts. Des améliorations en ce sens sont nécessaires.

13 août 2013: Les „Conditions générales techniques et contractuelles“ sont terminées

Ce document a été élaboré par le groupe technique « Contrats » et accepté par le comité directeur. Il peut être téléchargé de la page « Contrats » de notre site. Il s’agit du 2ème outil SISTRA pour l’élaboration d’appels d’offres après le « Guide sur le déroulement des contrats de guidage du trafic ». Un troisième outil « Modèles de disposition liés à un objet spécifique » est toujours en cours d’élaboration. Ces trois outils ont été présentés lors de la journée technique du 13 novembre 2013.

9 août 2013: Journée technique SISTRA 2013

La prochaine journée technique a été programmée au 13 novembre 2013 au Campus de Sursee, dès 09h30. Le programme et la publication ont été publiés fin août.

12 juillet 2013: Audition du 2ème paquet Via Sicura

La SISTRA a rendu sa prise de position à l’Office fédéral des routes, OFROU, dans les délais. Elle n’a pas pris position sur les amendements de l’Ordonnance réglant l’admission des personnes et des véhicules à la circulation routière mais sur toutes les autres propositions. Elle a fait des propositions d’amélioration de l’Ordonnance sur les règles de la circulation routière, plus particulièrement en ce qui concerne l’interdiction de circuler en état d’ébriété, de rouler de jour avec les phares allumés ainsi que sur la règlementation de l’éclairage des véhicules à l’arrêt. La SISTRA estime raisonnable les modifications de l’Ordonnance sur les amendes d’ordre. Finalement, des précisions ont été demandées en ce qui concerne les directives pour les marquages spéciaux.

11 juin 2013: Délais de garantie pour les marquages dans le cadre d’appels d’offres de l‘OFROU

Nos efforts pour des délais de garantie raisonnables ont porté fruits. L’OFROU a réduit les délais de garantie. Pour les futurs appels d’offres de l’OFROU le délai maximum de garantie passe de 5 ans à 3 ans. Avec cette adaptation réjouissante, l’OFROU adapte ses délais de garantie à la Brochure SISTRA « Garantie pour les marquages ».

11 et 12 avril 2013 : Assemblée générale (AG) du jubilé et atelier à Berne

A l’occasion du 10ème anniversaire de son existence, les membres de la SISTRA se sont retrouvés à Berne, lieu de fondation de l’association. Les 40 participants ont tout d’abord visité le palais fédéral, guidé de manière compétente au travers des halles et des locaux par l’ancien Conseiller national et président d’Infra M. Urs Hany, pour être ensuite salué chaleureusement par Dr. Rudolf Dieterle, directeur de l’OFROU. La part statutaire de l’AG a eu lieu en première partie suivi en soirée d’un dîner digne des 10 années de l’association. Le lendemain, les têtes étaient prêtes pour l’atelier en interne. Quelques 30 firmes ou personnes ont eu un entretien constructif avec le comité directeur donnant des impulsions pour de nouveaux projets et pour l’orientation stratégique des activités de notre association.

11 avril 2013 : Un nouveau président est élu

juerg kaegi En la personne de M. Jürg Kägi, la SISTRA a de nouveau un président. Ingénieur en génie civil, ancien administrateur d’une grande entreprise de travaux publics, M. Jürg Kägi a été élu à l’unanimité lors de l’assemblée générale. La lacune causée par le décès de M. Jürg Zbinden à ainsi pu être comblée. Comme il est d’usage à la SISTRA, M. Jürg Kägi, aujourd’hui indépendant, n’est affilié à aucune des sociétés membres.